Les différents poêles sur le marché français

Le chauffage au bois devient de plus en plus à la mode et se perfectionne de jours en jours. Le chauffage par le poêle séduit de plus en plus de personnes d’une part grâce à son prix attractif mais également par son côté écologique. En contre partie nous voyons de plus en plus d’information erronées, d’installation non conforme ou de publicité mensongère. Opteam-home vous accompagne aujourd’hui dans le choix de votre poêle en fonction de votre budget et de vos besoins.

Il existe différents poêles sur le marché que l’on pourraient classer par familles. Il existe 2 familles de poêles à bois : les poêles à bûches et les poêles à granulés de bois. Ces deux poêles sont des appareils aussi performants l’un que l’autre. Nous détaillons dans un article distinct la différence entre le poêle à bois et le poêle à granulés. Chacune de ces familles proposent des modèles avec leur propre spécificité.

Les modèles de poêles et leurs spécificités

La première famille de poêles à bois : les poêles à bûches

La famille des poêles à bûches se compose de 2 types de poêles : les poêles à bûches et les poêles dit de masse.

  • le poêle de masse :

Il s’agit de « Gros » poêle à bûches. Leur poids se situe en moyenne entre 500 et 2 000 kg. Ce poids permet le stockage d’une énorme quantité de chaleur. C’est cette chaleur stockée qui sera diffusée ou restituée dans l’habitation principale. On appelle cette restitution le rayonnement du poêle. Dans ce cas de figure, le logement est souvent construit autour du poêle de masse. Il est donc difficile d’envisager de pouvoir le déplacer. S’il est bien situé au milieu de l’habitation, il peut permettre de chauffer seul la maison.

Le poêle à bûches est le système de poêle le plus connu. Son fonctionnement est très simple : il suffit de placer des bûches de tailles adaptées à la puissance du poêle à l’intérieur. Ensuite vous procédez à l’allumage grâce à un “allume feu” et c’est parti !  L’inconvénient de ce modèle de poêle est son combustible qui est non maîtrisable. En effet, une fois allumé, il devra brûler entièrement. Il va donc libérer une grande quantité d’énergie sur un temps donné.  Il existe différents poêles de différentes puissances qui s’adaptent ainsi au volume à chauffer.

La deuxième famille de poêles à bois : les poêles à granulés de bois

La société Opteam-home est une des rares société de la Région à vous proposer un poêle à granulés sans électricité. Son système est fait de manière à alimenter le pot de granulés de façon mécanique. Ce système permet la diffusion de la chaleur dans l’air de façon naturelle. On appelle ce phénomène la convection naturelle. L’avantage de ce poêle est qu’il est totalement silencieux (pas de ventilateur pour diffuser la chaleur comme sur des modèles plus évolués).

Les poêles ventilés sont munis d’un ou plusieurs ventilateurs qui auront pour rôle de mettre en mouvement le flux d’air de la pièce et ainsi permettre une meilleure répartition de la chaleur dans l’air. Il s’agit d’un système plus ou moins bruyant selon la marque de poêles. En revanche quelle que soit la marque les poêles ventilés sont particulièrement bruyant au démarrage du système et à l’extinction. Il s’agit de 2 phases automatiques de vérification des composants électroniques nécessaires à la sécurité des poêles. Il faut aussi penser à placer une prise électrique à proximité du poêle pour l’alimentation du ventilateur.

Le poêle canalisable est un poêle qui permet de chauffer plusieurs pièces d’un logement. Un deuxième et/ou troisième ventilateur est ajouté au poêle pour être raccordé à des bouches qui permettront de souffler de l’air chauffé dans les pièces éloignées du poêle. L’avantage de ce type de poêle étant la diffusion de l’air dans des pièces avoisinantes, le désavantage étant celui  du bruit qui est supérieur au poêle ventilé et également les travaux d’installation plus importants (perçage des murs, dissimulation des gaines, etc…). Les poêles canalisables sont également plus chers à l’achat.

Le poêle hydro est un poêle raccordé au réseau de chauffage central. Il permet de profiter de calories gratuites produites lors de la mise en fonctionnement du poêle. Une réserve d’eau se trouve derrière le brûleur et se réchauffe en même temps que l’air qui se trouve dans la pièce. Cette eau chaude échange ensuite ses calories avec le réseau de chauffage. Ce phénomène permet d’économiser du combustible pour le chauffage du logement. L’avantage réside dans la double fonction du poêle : chauffer la pièce en chauffant l’air mais également chauffer le reste de l’habitation en irriguant en eau chaude le réseau de radiateurs.

Je souhaite un devis